Apprentissage


Entreprises

La campagne d'apprentissage 2017-2018 a ouverte début mars 2017. Une réunion de présentation aux entreprises aura lieu le mardi 9 mai 2017 ! N'hésitez pas à nous contacter pour vous inscrire.

En attendant, vous pouvez déjà poster vos offres de d'apprentissage (Master 2 ou Master 1 IFI) sur notre portail dédié JobTeaser et consulter le support de présentation de l'année dernière.

Support de la présentation faite le 9 mai 2017 sur  le campus SophiaTech

Année en cours


Master 2 Informatique en apprentissage

Objectifs

L'apprentissage permet d'associer à la formation théorique universitaire, une formation pratique dispensée au sein d'une entreprise d'accueil. Il s'agit donc d'un partenariat gagnant / gagnant pour l'apprenti et l'entreprise. C'est le contrat d'apprentissage conclu entre l'employeur et l'étudiant qui sert de support à cette démarche innovante pour l'Université. Ce mode de formation s'intensifie : il y a actuellement 35 000 jeunes en France préparant un diplôme d'enseignement supérieur par apprentissage (chiffre relativement faible mais qui progresse tous les ans). L'Université de Nice - Sophia Antipolis forme plus de 400 apprentis par an.

L'apprentissage au master IFI

Le MASTER IFI est organisé en nombreux parcours qui définissent des cours obligatoires et des cours optionnels. Au cours du premier semestre, les apprentis doivent suivre 20 ECTS de modules techniques et sont présents en entreprise 2,5 jours par semaine (en moyenne). Au cours du second semestre, les apprentis sont présents à temps plein en entreprise, hormis deux semaines pour un module de management et un module d’anglais obligatoires, ainsi qu'une à deux semaines pour des modules optionnels (préparation/passage du TOEIC, certification java). Le travail effectué en entreprise donne lieu à un mémoire et une soutenance devant un jury composé d’enseignants et du maître d’apprentissage de l’entreprise.

Le MASTER IFI a formé 437 apprentis, accueillis par plus de 100 entreprises du site de Sophia Antipolis et des environs, depuis son ouverture en 2003.


Admissions et candidatures en Master 2

L’accès au MASTER 2  Informatique spécialité IFI par apprentissage est possible par deux processus :

  • admission universitaire préalable
  • proposition de candidature par une entreprise

Admission universitaire préalable (2016-2017)

Le MASTER 2 IFI recrute sur dossier parmi les titulaires d'un diplôme équivalent de niveau BAC+4. Les modalités de candidature sont disponibles sur le site web de candidature (date limite au 15 avril 2016). Le jury d’admission établit la liste des candidats admis fin mai.

Il appartient alors à chaque étudiant admis de rechercher une entreprise d'accueil, intéressée par son recrutement en tant qu'apprenti. Le département informatique de Polytech Nice Sophia intervient auprès de ses partenaires industriels pour faciliter cette recherche mais ne se substitue en aucune manière, ni aux entreprises ni aux candidats eux-mêmes, dans ce processus de sélection/recrutement.

Attention, il est extrêmement difficile aux étudiants étrangers qui n'étaient pas déjà étudiants en France l'année N d'être apprenti l'année N+1. Il faut dans ce cas obtenir un visa de travail et non plus un visa étudiant. Ces dernières années, les demandes de visa de travail ont systématiquement été refusées.

Admission pour les élèves Ingénieur de 4ème année :

Par ailleurs, il est désormais possible aux élèves ingénieurs en informatique de Polytech Nice Sophia achevant leur quatrième année de s’inscrire, en double cursus, au MASTER IFI par apprentissage.

Attention, depuis juin 2016, pour tout étudiant SI4 intéressé et qui n'a pas d'épreuve complémentaire à passer pour valider son année, une entreprise peut proposer un contrat d'apprentissage sur 14 mois minimum, commençant mi-juillet au plus tard, l'étudiant rédigera un rapport sur ses 2 premiers mois qui tiendra lieu de rapport de stage SI4.

Proposition de candidature par une entreprise :

Une entreprise peut proposer, jusque fin août, la candidature d’un jeune qu’elle souhaite embaucher dans le cadre de l’apprentissage, sous réserve qu’il soit âgé de moins de 26 ans et titulaire d’un titre universitaire lui permettant de suivre les enseignements du MASTER IFI (maîtrise scientifique, MIAGE...). Un jury ad hoc, composé d'enseignants du Master IFI, est tenu début septembre pour examiner les candidatures reçues et prononcer leur éventuelle admission. 

Candidatures 2016-2017

  • début de dépôt des CV sur la plateforme dédiée (site web à venir) début mai 2016 pour les M1 IFI et SI4/MAM4.
  • communication aux étudiants admis au Master 2 IFI de la possibilité de déposer leur CV pour apprentissage possible: dès communication des résultats du jury de recrutement (fin mai 2016)
  • possibilité de candidater au master IFI par apprentissage en étant présenté par une entreprise : dossier de candidature à déposer avant le 31 août 2016 à Ph. Collet / MH Cornet / P. Du Teil (réponse du jury d'admission ad hoc à partir du 9 septembre 2016).
  • possibilité de signature de contrat d'apprentissage dès l'obtention des notes de 4A/M1 pour les étudiants locaux ou dès l'obtention du dipolome pour les étudiants extérieurs
  • date limite de signature du contrat d'apprentissage : 3 octobre 2016 (avec prolongation possible jusqu'au 17 octobre pour des cas particuliers)

Support de présentation de l'apprentissage aux étudiants (27 avril 2017)


Admissions et candidature en Master 1 (IFI / MBDS / IMAFA)

Il est possible de candidater de manière similaire (admission universitaire / proposition par une entreprise) en première année de Master IFI (menant en deuxième année en M2 IFI / IMAFA ou en M2 MBDS). Les informations d'admission sont disponibles sur le site du M1, elles sont communes avec la candidature en admission "classique" au M1.

Support de présentation de l'apprentissage aux étudiants (27 avril 2017)

 


L'apprentissage vu par l'apprenti

L'étudiant :

  • bénéficie d'un contrat de travail avec l'entreprise rémunéré, d'une durée de 12 mois. La rémunération, dans le cas de cette formation, s'élève au minimum à 61% du SMIC ou SMC, mais ce taux minimal dépend du statut de l'entreprise (privé ou public) et de sa convention collective. Pour les entreprises relevant de la convention dite Syntec (cabinets d'ingénierie et bureaux d'étude), ce taux est de 75%, représentant une rémunération nette de soit 1084  (Avril 2014) nets non imposables
  • est un salarié de l'entreprise, il bénéficie des mêmes droits (sécurité sociale, congés payés, points retraite, etc.) et des mêmes obligations que les autres salariés
  • obtient, en cas de réussite aux examens qu'il s'engage à passer, le diplôme du MASTER IFI, identique à celui obtenu en formation "traditionnelle"
  • acquiert une expérience professionnelle dans l'entreprise, en y travaillant tout au long de l'année (avec des rythmes aménagés spécifiquement pour "alterner" des temps de formation théorique à l'Université, faisant partie du temps de travail global, et des temps de travail spécifiquement en entreprise)
  • peut valoriser ultérieurement son année de formation alternée et se prévaloir ainsi d' une année réelle d'expérience professionnelle (CV)
  • dispose d'un tremplin idéal pour accéder à un emploi dans l'entreprise d'accueil en cas de satisfaction réciproque; dans le cas d'une telle embauche, l'apprenti est dispensé de période d'essai.

L'apprentissage vu par l'entreprise

L'entreprise :

  • sélectionne, sur dossier et entretien, un (ou plusieurs) apprenti(s), déjà Bac+4 et futur(s) diplômé(s) du MASTER IFI
  • s'attache les services d'un collaborateur pendant une année, en maximisant ses chances de réussite professionnelle. L'apprentissage est l'occasion d'intégrer un collaborateur dans l'entreprise (au sein d'une équipe, sur des projets, etc.)
    • progressivement sur un an (avec des périodes d'alternance et des périodes en temps partagé),
    • efficacement (1 année, c'est bien plus que 4 mois de stage en formation traditionnelle !)
    • avec moins de risques: la montée en puissance progressive au sein de l'entreprise permet à l'apprenti d'être 100% efficace dès le début de la dernière phase à temps plein en entreprise (à partir de mars)
  • bénéficie d'avantages financiers:  prime forfaitaire de 1000 à 1800 € versée par le Conseil Régional (NB avril 2014: modalités et montant actuellement en révision, dans le cadre de la réforme de la Taxe d'Apprentissage et du financement régional), d'une réduction (ou exonération pour une entreprise de moins de 10 salariés) de charges sociales patronales ainsi que d’un crédit d’impôts de 1600 € (NB avril 2014: modalités et montant actuellement également en révision) d'où un dispositif particulièrement attractif et compétitif
  • dispose d'un tremplin idéal pour embaucher définitivement, à l'issue de l'année de formation, un collaborateur déjà pleinement intégré dans l'entreprise, en cas de satisfaction réciproque

Financement

L’apprenti est rémunéré  au minimum à hauteur de 61% du SMIC, en moyenne à 75%, soit environ 1084 nets mensuels pendant 12 mois.

L’entreprise est exonérée de charges patronales totalement si elle comporte moins de 10 salariés, partiellement sinon. En complément, l’entreprise perçoit des aides de l'état et de la région, sous forme de prime forfaitaire et de crédit d'impôts.

L'entreprise et l'apprenti n'ont aucun droit d'inscription au MASTER IFI à payer.

Le MASTER IFI par apprentissage perçoit, au travers du CFA Epure qui les collecte, les contributions de formation versées par les entreprises dans le cadre de la collecte de taxe d’apprentissage ainsi qu’une subvention du conseil régional. Ces ressources constituent l’essentiel du financement de la spécificité apprentissage du MASTER IFI.

L’entreprise qui embauche un apprenti signe impérativement une convention avec l’Université de Nice par laquelle elle s’engage à verser une contribution de financement au MASTER IFI par apprentissage, contribution déductible de la taxe d’apprentissage QUOTA .


Modalités de contrôle des connaissances

En Master 2 IFI, l'évaluation de l'apprentissage se décompose de la façon suivante.

Lors du premier semestre, l'apprentissage remplace le PFE et équivaut à 10 ECTS. L'évaluation est effectuée au travers d'un rapport et d'une soutenance selon les modalités suivantes :

  • Evaluation du rapport : 40 %
  • Evaluation de la soutenance : 30 %
  • Evaluation du travail : 30 %

Lors du second semestre, les apprentis ont une partie de cours (4 ECTS) et le reste (26 ECTS) correspond à la période d'apprentissage à plein temps en entreprise. L'évaluation est aussi effectuée au travers d'un rapport et d'une soutenance selon les modalités suivantes :

  • Evaluation du rapport : 50 %
  • Evaluation de la soutenance : 25 %
  • Evaluation du travail : 25 %

Personnes référentes

Pour toute information complémentaire relative à l' apprentissage, veuillez contacter:



En savoir plus....